Les incendies de fermes ne sont pas un sujet populaire – personne n’aime imaginer qu’une telle catastrophe puisse arriver chez eux. Par exemple, que se passerait-il si un incendie détruisait une grange, un hangar à machinerie, une maison ou un silo à grains? Personne ne veut penser à la façon dont son entreprise se remettrait de la perte d’années et de générations de dur labeur pour bâtir l’entreprise, les lignées génétiques et les souvenirs irremplaçables qui en font partie. La prévention contre les incendies agricoles est plus que jamais un sujet important.

Founder and President / PrevTech Innovations Inc.

Les chiffres ne mentent pas : plus la valeur des exploitations agricoles augmente, plus les coûts de remplacement en cas d’incendie, d’accident ou de catastrophe augmentent. Les incendies de ferme représentent également la plupart des pertes financières enregistrées dans les exploitations agricoles du Canada.

Les systèmes électriques défectueux sont la principale cause des incendies 

Une analyse des données effectuée par le Bureau du commissaire aux incendies et de la gestion des situations d’urgence de l’Ontario a conclu qu’environ 40 % de tous les incendies sur les fermes sont causés par des systèmes électriques défectueux, constituant l’une des principales causes d’incendie. Leur principale recommandation en matière de prévention est de procéder à des inspections et à un entretien de façon régulière pour réduire le risque d’incendie.

Les experts en sécurité électrique peuvent aider les agriculteurs à réduire le risque d’incendie en leur offrant une protection additionnelle grâce à des solutions de surveillance, de détection et de diagnostic électriques. Ils comprennent comment les défauts et anomalies électriques peuvent provoquer des incendies ou des accidents évités de justesse et travaillent avec les producteurs laitiers pour prévenir les problèmes électriques courants avant qu’ils ne dégénèrent en incendies.

Advertisement

D’après mon expérience, la prévention consiste surtout à sensibilisation et à appliquer la bonne mesure corrective au bon moment. L’équipement de prévention et la détection ne représentent que 5 % de l’équation de la gestion des risques. L’entretien préventif, l’accès à l’expertise sur le terrain, la collaboration avec un électricien agréé et des inspections régulières sont les véritables clés de la réduction du risque d’incendie à la ferme. 

Les électriciens et électrotechniciens doivent aider les agriculteurs à gérer les risques dans leurs exploitations et à réduire les risques d’incendie. La volonté de corriger quelque chose, et non d’ignorer le problème ou de le remettre à plus tard, est la forme la plus importante de prévention. Trop souvent, nous sommes occupés à la ferme et nous retardons ou oublions quelque chose qui nécessite une correction préventive, et si on l’ignore trop longtemps, le problème peut s’aggraver jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Au-delà des simples notifications, les experts peuvent contribuer à garantir la présence d’un plan d’action et apporter leurs connaissances et leur expertise tout au long du processus de diagnostic et de la mise en œuvre de la bonne solution.

Des scénarios d’incendies réels 

Voici un aperçu de trois cas de clients de notre entreprise. Il s’agit de risques d’incendie courants dans les exploitations laitières que nous avons observés au fil des ans. Bien que la surveillance et l’entretien des installations électriques aient empêché chacun de ces cas de dégénérer en incendie, tous les agriculteurs peuvent s’inspirer de ces exemples pour éviter des situations similaires sur leurs propres exploitations. 

Scénario n° 1 : Humidité et condensation 

54146-meunier-outlet.jpgL'accumulation d'humidité dans une prise au plafond a provoqué un incendie électrique. 
Problème

L’accumulation d’humidité et de condensation crée un risque sérieux. L’eau peut se glisser et s’infiltrer dans n’importe quelle zone d’un bâtiment d’élevage, y compris dans les réceptacles, les boîtes de jonction et les prises. Lorsque l’humidité s’accumule, la corrosion se produit. Cela peut entraîner la défaillance de n’importe quel élément du réseau électrique d’une ferme.


Conseils de prévention

Ce problème survient le plus souvent après le lavage sous pression d’un bâtiment d’élevage ou le nettoyage d’une zone où l’eau peut facilement pénétrer dans les zones électriques critiques. Veillez à surveiller de près le système électrique de votre exploitation pendant au moins une semaine après tout nettoyage ou lavage sous pression d’un bâtiment d’élevage. L’humidité s’accumule également dans les zones qui sont souvent lavées, comme les salles de traite ou les laiteries, qui peuvent abritent également les principales zones électriques. Des inspections et des entretiens réguliers doivent faire partie de votre routine. Surveillez toute accumulation inhabituelle d’eau ou d’humidité ou toute corrosion sur les réceptacles, les boîtes de jonction et les prises. Si vous en voyez, contactez votre électricien pour résoudre le problème immédiatement avant qu’il ne s’aggrave.